frenzhru
77 rue des archives, 75003 Paris 09 71 07 24 94 Lun-Ven 10h00 - 19h00 (sur rendez-vous)
77 rue des archives, 75003 Paris 1-646-809-702-3 Mon-Fri 10 am - 7 pm (by appointment)
77 rue des archives, 75003 Paris 1-646-809-702-3 周一至周五上午10点至下午7点(预约)
77 rue des archives, 75003 Paris 1-646-809-702-3 Пн-Пт с 10:00 до 19:00 (по предварительной записи)
frenzhru
77 rue des archives, 75003 Paris 09 71 07 24 94 Lun-Ven 10h00 - 19h00 (sur rendez-vous)
77 rue des archives, 75003 Paris 1-646-809-702-3 Mon-Fri 10 am - 7 pm (by appointment)
77 rue des archives, 75003 Paris 1-646-809-702-3 周一至周五上午10点至下午7点(预约)
77 rue des archives, 75003 Paris 1-646-809-702-3 Пн-Пт с 10:00 до 19:00 (по предварительной записи)

L'émeraude dans le monde

Les mines d’émeraudes sont principalement situées en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Selon leur origine géographique, et les caractéristiques géologiques des sols dont elles sont issues, les émeraudes auront des spécificités uniques, une véritable signature. De Colombie, du Brésil de Zambie ou d’Afghanistan, chaque émeraude a ses différences.

Émeraudes de Colombie

Des émeraudes extraites depuis la période incas

C’est en Colombie que sont extraites les émeraudes les plus pures et les plus recherchées. Véritable référence dans le domaine, leur couleur verte intense est la signature de leur origine.
Dès le XIIIè siècle, les Incas ont commencé à exploiter des mines d’émeraude. Les pierres étaient utilisées pour orner les statues de leurs divinités et de leurs temples.
Au XVIè siècle, les conquistadors espagnols colonisèrent la région et exploitèrent les mines de Chivor et de Muzo. Situés dans la région de Bogota, ces sites sont encore aujourd’hui en activité et constituent les principaux gisements du pays.
Le marché de l’émeraude est une activité économique très importante pour le pays, qui se positionne aujourd’hui parmi les leaders mondiaux du secteur.

Une production qui tend à diminuer

Les principales exploitations se situent essentiellement dans la partie orientale de la Cordillère des Andes, dans la région de Bogota. Les mines les plus importantes sont celles de Chivor, Muzo, Penas Blancas et Coscuez.
Le gouvernement colombien a œuvré pour assainir ce secteur qui souffrait, à l’instar du diamant d’Afrique, d’une réputation sulfureuse. Aujourd’hui, grâce aux efforts conjoints des principaux producteurs, le marché colombien a gagné en transparence.
Les émeraudes colombiennes sont reconnues pour leur incroyable pureté.
Cependant, la production tend à diminuer. Pour la majorité des experts, les émeraudes de Colombie pourraient même disparaître à terme du marché. Les prix des émeraudes de Colombie ont donc tendance à augmenter et devraient encore continuer ainsi au cours des prochaines années.

Emeraudes de Zambie

Une production d’émeraude récente, mais riche de promesses

Ce n’est qu’en 1931 que fut découvert le premier gisement d’émeraudes en Zambie, celui de Miku. Dans les années 70, d’autres mines furent mise à jour telles que celles de Kamakanga et de Kagem. L’histoire de l’émeraude en Zambie est donc très récente. Pourtant aujourd’hui, c’est l’un des plus grands pays producteurs d’émeraudes.
S’il existe de nombreux gisements de petites tailles (on parle de 400 mines quasi-artisanales), seules trois grosses mines assurent la production d’émeraudes du pays. Le secteur rapporte environ 200 millions de dollars par an. La société britannique Gemfields, leader mondial d’extraction de pierres précieuses, y est largement implantée. Tout laisse supposer que l’exploitation des émeraudes de Zambie devrait largement augmenter au cours des prochaines années. Et pour cause: elles sont de plus en plus appréciées et sont même privilégiées par les plus grands joailliers. Du fait de l’augmentation de leur demande, on peut donc s’attendre à moyen terme à une forte hausse du prix des émeraudes de Zambie.

Des couleurs uniques

L’émeraude de Zambie est très appréciée des joailliers du monde entier, en raison de ses teintes uniques très reconnaissables.
Elle se caractérise par sa couleur verte, très profonde, teintée d’une légère nuance de bleu. Le terme « Zambian » est généralement utilisé pour décrire des émeraudes légèrement plus sombres et plus bleutées que les colombiennes, et souvent d’une clarté supérieure.
Le ration qualité prix de l’émeraude zambienne explique dans une large mesure l’intérêt du marché.

Émeraudes du Brésil

Une production importante

Rivalisant brillamment avec sa concurrente colombienne, l’émeraude du Brésil se caractérise par son large panel de couleurs, allant du vert clair au vert le plus intense.
L’histoire de l’exploitation de l’émeraude brésilienne est relativement récente. Ce n’est qu’en 1913 que furent trouvées les premières émeraudes, dans l’état de Bahia, à l’est du pays.
L’exploitation des mines d’émeraudes s’accéléra, avec notamment celles de Salininha, près des rives du Rio Sao Francisco.
Au cours des années, plusieurs gisements furent découverts, de plus ou moins grande importance, dans différentes régions du Brésil.
Le Brésil est aujourd’hui l’un des principaux producteurs d’émeraude.

Un riche panel de nuances

Si l’émeraude de Colombie s’est pendant longtemps imposée comme leader du marché, celle du Brésil la concurrence aujourd’hui largement.
Dotée d’un riche panel de nuances de vert, l’émeraude du Brésil est d’une très belle qualité, avec juste ce qu’il faut d’inclusion pour lui donner toute sa valeur.
Les découvertes d’émeraudes de grande taille, les plus recherchées, sont aujourd’hui plus fréquentes que chez sa voisine colombienne. Les gisements brésiliens produisent aujourd’hui largement plus d’émeraudes que la Colombie et pour une qualité comparable.

Emeraudes d'Afghanistan

Un sous sol riche et convoité

L’Afghanistan fait figure de petit miracle géologique. Son sous-sol regorge d’un trésor très convoité : l’émeraude.
C’est dans la vallée du Pandjchir, au nord-est de l’Afghanistan, que se trouvent les plus importantes mines d’émeraudes.
Bien que difficiles d’accès, les mines de cette région sont connues depuis plus de 2000 ans pour la qualité des émeraudes qu’elles produisent.
En dépit des conflits qui secouent la région, l’Afghanistan concentre ses efforts pour structurer la filière émeraude, l’assainir afin de faire de ce secteur une source de revenue officielle.

Emeraudes d’une grande pureté

Les émeraudes d’Afghanistan se distinguent par leur forme très allongée. Les plus belles pierres sont réputées pour avoir une cristallisation parfaite et un degré de pureté absolu.
On y trouve également des émeraudes de très belles tailles, un réel avantage par rapport au Pakistan ou les pierres font rarement plus de 2 carats.
Les émeraudes du Pandjchir sont majoritairement exportées vers Dubaï et vers l’Inde afin d’être taillées.
La rareté de ces émeraudes en font un produit très recherché par les professionnels de la joaillerie. Leurs prix peuvent fréquemment atteindre celui des émeraudes de Colombie.

Emeraudes du Pakistan

Des mines très anciennes

Parmi tous les producteurs d’émeraudes, le Pakistan est sans doute le moins connu du grand public, en raison sans doute de situation politique agitée de ce pays. Les émeraudes du Pakistan sont pourtant d’une extraordinaire beauté très appréciée des spécialistes.
C’est dans la vallée du Swat que se trouvent les mines de Mingora, d’où sont extraites une majeure partie des émeraudes Pakistanaises. L’existence de ce trésor naturel a été rendue possible par la rencontre de deux plaques tectoniques : la plaque indo-pakistanaise et l’arc du Kohistan. De récentes recherches ont démontré que des émeraudes trouvées en France et datant de la période romaine avaient pour origine les mines de cette région. Il y a plus de 2500 ans, les mines de la vallée du Swat étaient donc déjà exploitées.
Elles tombèrent peu à peu dans l’oublie au début de l’ère chrétienne, aidées en cela par une situation politique régionale chaotique.

Des émeraudes d’une grande qualité

C’est en 1958 que les mines de Mingora furent officiellement redécouvertes. Mais en 2008, la vallée passe sous la domination des talibans locaux qui pillent les mines de la vallée pour approvisionner leur trésor de guerre. La région a depuis été pacifiée et reprise en main par les forces gouvernementales pakistanaises, qui permis la naissance d’une filière officielle d’approvisionnement.
Les émeraudes du Pakistan sont d’une teinte qui rappelle parfois celle que l’on peut trouver en Colombie. Leur prix peut d’ailleurs en être très proche.
Mais en dépit de leur beauté, elles présentent un inconvénient majeur : les pierres brutes sont majoritairement très petites, n’excédant pas deux carats.
Les émeraudes du Pakistan servent donc rarement de pièce maîtresse en bijouterie. On les retrouve souvent en tant que pierre latérale.